« Messenger is open for business ! » retour sur l’intervention de David Marcus à Paris

par Vanessa Boudin-Lestienne dans Tendances | le 12/11/2015 | lu 2430 fois

http://www.actimag-relation-client.com/sites/default/files/styles/alt/public/field/image/david-marcus.jpg?itok=DilaIYtT

Pour la première fois depuis qu’il est à la tête de Messenger, David Marcus était à Paris ce vendredi 6 novembre. C’est dans une ambiance détendue et conviviale qu’il s’est adressé à une cinquantaine de privilégiés, parmi lesquels The Social Client.

David Marcus a d’une part réaffirmé sa volonté de faire de Messenger l’outil incontournable  de gestion de Relation Client pour les entreprises, et d’autre part précisé l’évolution de la plate-forme en termes de contenus avec notamment la possibilité de payer via Messenger.

Sur Messenger on discute avec ses amis, on pourra bientôt dialoguer avec le service client des entreprises

Aujourd’hui selon  Facebook, le format Email n’est plus adapté aux échanges entre les marques et leurs clients, les e-commerçants n’ont pas adapté leurs interfaces et leurs logiques au petit écran du mobile. La réinvention de l’Expérience Client n’est pas encore au rendez-vous.

Partant de ce constat, David Marcus veut repenser  la communication des entreprises vis-à-vis de leurs clients en faisant de Messenger l’intermédiaire indispensable.

Grâce aux nouvelles fonctionnalités de l’application, les utilisateurs pourront avoir une conversation en direct avec la marque, l’historique sera conservé, toutes les modifications pourront être effectuées à partir du fil de la conversation. De fait, cette conversation sera une appli nouvelle génération à part entière, ultra personnalisée.  Le client ne sera plus obligé de télécharger l’application de la marque. «Par exemple, si vous prenez l'avion de temps en temps, vous n'avez aucun intérêt à télécharger à chaque fois une application pour la compagnie aérienne que vous avez choisie cette fois-ci. Il serait beaucoup plus simple de la contacter directement par messagerie», explique David Marcus.

Fort de cette nouvelle identité business, Messenger a l’ambition de s’intégrer comme canal CRM inédit, où le conseiller gardera pleinement son rôle pour nourrir l’expérience du client et la personnaliser. Il aura à sa disposition des messages automatisés pour les envois systématisés type confirmation de commande, promotion… Facebook proposera en parallèle d’utiliser des interfaces de campagne de promotion sur le même modèle que celles des social Ads.

 

Une nouvelle plate-forme enrichie qui permettra de payer via Messenger

David Marcus a fait un point sur l’évolution de la plate-forme autour des contenus.

Si les utilisateurs américains de Messenger peuvent déjà effectuer des transactions entre amis, ils pourront bientôt le faire pour payer leurs achats. En effet, David Marcus, ancien patron de Paypal, compte fluidifier et faciliter les paiements sur mobile. 

Par ailleurs, Messenger s’est enrichi de nouvelles fonctionnalités comme l’accès à un catalogue de GIF animés et partageables via d’autres applications, l’envoi de stickers ou de sa position géographique et même la possibilité de téléphoner. C’est grâce à ces contenus uniques et prêts à l’emploi que Messenger se démarque nettement des SMS.

 

Les différentes API devraient être disponibles à partie du 1er trimestre 2016.

 

Retrouvez l’article du Figaro.fr Des marques vont apparaître dans Facebook Messenger en France
 
Pour en savoir plus sur l’univers de la Relation Client avec Messenger, vous pouvez télécharger le livre blanc sur Messenger de Facebook. 

L'auteur